website

Règles douloureuses : causes et traitements de la dysménorrhée

Règles douloureuses : causes et traitements de la dysménorrhée

Les règles douloureuses, connues médicalement sous le nom de dysménorrhée

C'est un problème courant chez les femmes. Elle touche jusqu'à 80 % des jeunes filles et jeunes femmes ayant leurs règles. Cette douleur est causée par les contractions utérines pendant l'ovulation et les menstruations.

Que faire ?

Que consommer ?

Ibuprofène, Spassifon®, Antadys®,...

Quels médicaments pour les soulager ? Et qu'en est-il des solutions naturelles ?

Et qu'en est-il des tisanes, des huiles essentielles, des plantes... ?

Les règles douloureuses sont appelées dysménorrhées.

Elles peuvent être :

Environ 85% des jeunes femmes âgées de 16 à 20 ans en souffrent, contre 75% de l'ensemble de la population féminine.

Quels sont les symptômes des règles douloureuses ?

Elle est, le plus souvent d'un seul côté ou des deux, à type de tiraillements, de spasmes, de crampes sinon de coups de poing ou encore de lourdeurs.

Ces douleurs peuvent être des douleurs pelviennes dans le bas-ventre, irradiées vers l'abdomen, le bassin, le rectum et la région lombaire.

Elles peuvent être accompagnées de troubles digestifs, de nausées, de vomissements ou de maux de tête.

- La dysménorrhée est définie comme la présence de règles régulières sans saignement.

- Ce terme fait référence à l'absence de sang pendant les menstruations.

- En fait, le terme lui-même dérive du grec, signifiant "écoulement difficile".

- Il s'agit d'un trouble caractérisé par des contractions douloureuses de l'utérus, notamment pendant les règles.

- Il existe plusieurs types de dysménorrhée : primaire, secondaire et tertiaire.

- La dysménorrhée primaire survient en l'absence de grossesse, de ménopause ou d'endométriose.

- La dysménorrhée secondaire est associée à une maladie spécifique telle que les fibromes, l'endométriose ou l'adénomyose.

 

Les causes des règles douloureuses

remedes douleurs regles dysmenorrhee

 Est-ce normal d'avoir mal pendant ses règles ? 

Les douleurs des règles sont souvent causées par les contractions utérines, qui se produisent pendant l'ovulation. Ces contractions provoquent la libération de prostaglandines, qui augmentent le flux sanguin dans le col de l'utérus et l'utérus. Cela augmente la pression à l'intérieur de l'utérus et provoque des crampes.

Si vous avez des règles régulières, vous ne connaissez probablement pas le processus à l'origine de la douleur. Vous la ressentez simplement chaque mois.Les règles douloureuses surviennent parce que la paroi utérine est irritée pendant les menstruations. Cette irritation peut provenir de plusieurs sources telles que la présence de bactéries, de corps étrangers, d'inflammations, de déséquilibres hormonaux, etc.

La cause la plus courante des règles douloureuses est la prolifération de certaines cellules dans la couche endométriale de l'utérus. Ces cellules produisent de grandes quantités de prostaglandine, qui irritent les parois de l'utérus.

Des causes d'origines peu connues

Les règles douloureuses sont très fréquentes à l'adolescence. Elles surviennent généralement tous les mois, bien qu'il soit possible que certaines femmes aient des cycles plus longs. La douleur survient parce que la couche endométriale de l'utérus se contracte, ce qui provoque des crampes.

La cause de ces contractions est encore inconnue. Cependant, il existe plusieurs théories sur ce qui pourrait se passer à l'intérieur de l'utérus. Certaines personnes pensent que les contractions sont causées par la libération de prostaglandines, qui sont des hormones produites par l'endomètre. D'autres pensent que les contractions sont déclenchées par des modifications du flux sanguin. D'autres encore suggèrent que les contractions sont liées à la présence de spermatozoïdes.

Il existe de nombreuses causes de règles douloureuses, notamment les déséquilibres hormonaux, la prise de poids excessive, la déshydratation, le stress, les habitudes alimentaires irrégulières, la consommation de caféine, une mauvaise alimentation, le tabagisme, l'abus d'alcool, certains médicaments, la génétique et même des facteurs psychologiques.

 

Quels traitements médicaux pour soulager les règles douloureuses ?

Des traitements médicamenteux pour les douleurs menstruelles

L'objectif du traitement est de soulager les symptômes et de prévenir les complications. Si vous souffrez de douleurs récurrentes pendant les menstruations, il est indispensable de consulter un médecin. La dysménorrhée est l'un des troubles gynécologiques les plus courants. Elle touche jusqu'à 80 % des femmes au moins une fois dans leur vie. Elle se caractérise par de fortes crampes, principalement localisées autour de l'utérus. Ces douleurs surviennent généralement pendant la seconde moitié du cycle menstruel et durent plusieurs jours. Elles peuvent varier en intensité et en fréquence, selon les femmes. Certaines femmes ressentent des douleurs très intenses, tandis que d'autres ne ressentent rien.

Pour de nombreuses femmes, la dysménorrhée peut être traitée efficacement avec des AINS, comme l'ibuprofène ou le naproxène. Ce type de médicament réduit l'inflammation et soulage la douleur. Cependant, il doit être pris régulièrement pour maintenir son efficacité. Pour ceux qui trouvent cette solution inefficace, les médecins recommandent de prendre des hormones de progestérone. Ces médicaments stimulent la production de prostaglandines, qui agissent directement sur le muscle utérin. Les traitements à base d'hormones progestatives comprennent le Lutenyl®, le Femconal®, l'Estrace®, le Loestrin®, etc.

Les médicaments antispasmodiques sont également utiles pour traiter les règles douloureuses. Il s'agit notamment des antihistaminiques, des antidépresseurs et des relaxants musculaires. Les analgésiques, comme l'acétaminophène, les AINS, les inhibiteurs de la COX et le tramadol, sont également utilisés pour soulager la douleur.

Des traitements hormonaux, ou chirurgicaux pour les règles douloureuses

Les pilules contraceptives peuvent améliorer la qualité de vos règles et prévenir une grossesse. Les contraceptifs hormonaux sont très efficaces et sont recommandés aux femmes qui veulent éviter une grossesse. Certains types de contraceptifs peuvent également aider à réguler votre cycle. Par exemple, les contraceptifs progestatifs (pilules, patchs, anneaux, implants) retardent les menstruations et diminuent la durée des règles. Ce type de contraception ne protège pas contre les IST.

Si vous avez toujours des saignements abondants, vous pouvez bénéficier d'une intervention chirurgicale appelée hystérectomie. Cette opération consiste à enlever l'utérus et le col de l'utérus. En outre, votre médecin peut vous recommander une cape cervicale ou un diaphragme. 

 

Quels traitements naturels pour soulager les règles douloureuses ?

Ne plus avoir mal pendant les règles sans médicaments

En plus des médicaments antalgiques pour soulager la douleur, voici quelques conseils pour apaiser vos règles douloureuses avec des traitements naturels :

Appliquez une bouillotte ou un oreiller chaud sur le bas de votre abdomen ou votre dos.

Prenez un bain chaud pour vous détendre.

Demandez à votre pharmacien un antihistaminique ou une huile essentielle contre les règles douloureuses à appliquer sur votre ventre et qui vous aidera à vous sentir mieux.

Ne les utilisez jamais sans avis médical car il existe des contre-indications.

Bougez, pratiquez un sport doux que vous aimez, ou faites simplement le tour du pâté de maisons.

5 remèdes naturels contre les règles douloureuses 

Les douleurs liées aux règles sont l'une des plaintes les plus courantes chez les femmes. Elles peuvent survenir pendant les menstruations ou même après la ménopause. Les règles douloureuses peuvent être causées par des changements hormonaux, le stress, l'anxiété, la dépression, la prise de poids, une mauvaise alimentation, la déshydratation, la constipation, une infection, un traumatisme physique, etc.

La meilleure façon d'y remédier est de consulter un médecin. Il existe plusieurs remèdes maison que vous pouvez essayer pour soulager naturellement les crampes menstruelles. Voici 10 d'entre eux :

1. Buvez beaucoup d'eau : L'eau aide à évacuer les toxines de l'organisme, et elle est essentielle au maintien d'une bonne santé. Si vous vous sentez ballonné, buvez beaucoup d'eau. Vous pouvez également prendre des comprimés d'eau.

2. Mangez des aliments sains : Essayez de manger des aliments riches en fibres, comme les fruits et les légumes. Les fibres aident à réguler le transit intestinal et à réduire les ballonnements. Des aliments comme les haricots, les lentilles, les céréales complètes, les noix, les graines et les bananes aident à réduire les ballonnements.

3. Prenez des suppléments : La vitamine B6 et le magnésium sont utiles pour soulager les tensions musculaires et réduire les crampes. Le magnésium se trouve dans les amandes, les épinards, le brocoli, les noix de cajou et les graines de citrouille.

4. Évitez la caféine : La caféine provoque des contractions utérines et augmente le flux sanguin vers l'utérus. Cela peut provoquer des crampes. Évitez donc le café, le thé, les sodas, le chocolat, les boissons énergisantes, le cola et l'alcool.

5. Pratiquez le yoga : Les exercices de yoga améliorent la digestion et la circulation, tout en détendant les muscles et en atténuant les crampes. Faites des étirements simples comme l'étirement du chat, la pose du pigeon, le chien tourné vers le bas et la pose de l'enfant.

 

 

Message précédent